Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MAISON DES 5 SENS

L'exposition de rentrée: "Roches en fusion" CAROLINE FRECHINOS

5 Octobre 2012, 10:24am

Publié par M5S

« On a vu souvent rejaillir le feu de l’ancien volcan qu’on croyait trop vieux »

Jacques Brel

 

mosaique-01.jpg

« Magma, Pleins feux, incandescence, anfractuosités, embrasement, flamboiement, abysse rocheux, chaos »…

 

mosaique-04.jpg

 Lorsque nous entrons dans le fond de l’œuvre de CAROLINE FRECHINOS, nous sommes au cœur du monde, les deux pieds sur quelque volcan . Ne vous fiez pas à l’apparente douceur des verts, gris ocres ou même aux embrasements adoucis par la tempera, la détrempe ou l’acrylique , cette technique qui donna par le passé de si belles carnations aux personnages des peintres, mais pas seulement.

Ici, la terre et le ciel semblent sommeiller, soit parce que nous les tenons à bonne distance, soit parce que notre intellect nous met à l’abri des assauts du temps et des éléments. Réflexe de survie, de papillons au gré des vents et des tempêtes de sable. Nous sommes ces papillons désireux de ne pas brûler nos ailes, de ne pas céder à nos propres volcans. Nous entrons ici de plain-pied dans l’abstraction, dans la suggestion d’un voyage poétique qui ne retient que le voyageur désireux d’accepter de se faire prendre par le bout du regard, par la magie du traitement des couleurs ou bien encore par la poésie des mots. Après avoir goûté au caractère paisible de l’atmosphère, il faut s’approcher, pas à pas, se saisir du fil et le laisser essaimer, en mots, en silences, en interrogations. Ne pas avoir peur du silence. Il est lourd de tout ce qui le recouvre d’un voile pudique. Il contraste si fort avec la vitesse effrénée du monde qui nous entoure qu’il nous faut l’accepter, lui donner tout l’espace poétique qui lui revient.

 

mosaique-02.jpg

Il reste le « damier ». Est-ce l’espace d’une accroche ordonnée où faire vivre notre marge d’espoir  en nous jouant de l’émergence du passé « fossiles » ?


 Impressions/Maïté L


mosaique-03.jpg

Commenter cet article

Marithé 07/11/2012 23:28

Comme pour moi "cet indéfinissable" est sensations, son expression, tout en impressions, peut être mots, musique, odeurs, images, pensées fugitives ou profondes, mouvements, silences... et tant de
choses encore ... alors Maïté, tes mots ne peuvent être à tort... ils ouvrent ou entrouvrent une voie, parmi toutes celles que l’œuvre peut offrir à chacun de ceux qui s'y attardent un peu...
Tu fais émerger un espace poétique fort précieux qui trouve toujours un écho ici ou là...

Maïté L 21/10/2012 14:04

Bien ressenti. Merci Marithé.
L'indéfinissable, sur lequel cependant j'ai aimé mettre des mots, à tort...ou à raison.

Marithé 14/10/2012 19:00

J'aime ! Des créations qui me parlent ...
Elles sont fort évocatrices, et font entrer dans un monde où les impressions sont variables, parfois précises, parfois diffuses ...
Se laisser envoûter... un moment pendant lequel le temps se suspend... accepter d'éprouver l'indéfinissable ...