Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MAISON DES 5 SENS

Images de fête:Et le coup de feu continua l'après-midi -8-

30 Mai 2012, 08:49am

Publié par M5S

fete-printemps2012-0140.JPG

 

FRÉDÉRIC LAFONT prit le relais dans la course aux saveurs. Il officie habituellement à L’Oiseau Bleu où il a succédé à monsieur Poussard. Le nom de L’Oiseau Bleu a une très belle histoire : celle d’un hommage à la nature, un souvenir d’enfance de son prédécesseur qui sublima l’aventure malheureuse d’un oiseau, un nom qui nous fait rêver. Le restaurant est installé dans un ancien poste de police où on a conservé la cellule de dégrisement…pour les vins !

http://www.loiseaubleu.fr/

fete-printemps2012-0155.JPG

 

Son produit préféré est le poisson de mer : bar, lotte, sole. Il travaille ces poissons nobles à la plancha en veillant à ne pas les agresser grâce à une maîtrise de la température et un assaisonnement simple à la fleur de sel.

fete-printemps2012-0157.JPG

Frédéric Lafont s’expliqua simplement et sobrement aussi bien devant les gourmets qu’à la O2 Radio des Hauts de Garonne.

fete-printemps2012-0201.JPG

 

Il détailla son parcours afin de donner envie à des jeunes susceptibles de rentrer dans la filière ; parcours qui après l’école hôtelière le fit commis dans une brigade, ses saisons dans le Relais-château de Margaux, à la mer et à la montagne. Il eut sa première expérience de chef à la trentaine.

fete-printemps2012-0197.JPG

Il mitonna pour nous un classique de la cuisine asiatique revisité puisqu’il s’agissait de nems de cuisse de canette.

fete-printemps2012-0180.JPG

La maison des Cinq Sens reçut aussi une équipe  du Lycée Montaigne et notamment ERIC FAGET,  chef de cuisine au lycée Montaigne à Bordeaux qui milite pour la qualité de la cuisine en restauration collective. Il a notamment déclaré : « On recherche le circuit court, le produit régional, de plus en plus. L'intérêt ? Plus les produits sont frais et de qualité, plus on peut les cuisiner au dernier moment, et meilleurs ils sont. » il me dit combien sa cause militante rejoignait l’esprit de la fête de ce jour alors qu’on assiste maintenant à des concours en duos avec des chefs dont un est issu du privé et l’autre de la restauration collective.

La maison des Cinq Sens est heureuse de telles rencontres au nom de la qualité des produits et de la créativité.

                                                Maïté L

Commenter cet article