Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MAISON DES 5 SENS

Côté expositions/portraits de Michèle Arnut-Huguet

12 Janvier 2011, 11:09am

Publié par M5S

Mardi 11 janvier a eu lieu à la Maison des 5 Sens  le vernissage des œuvres plastiques de

 

Michèle ARNUT-HUGUET

 


11-01-2011-007.jpg

Quand vous entrez dans le sillage des œuvres de Michèle Arnut-Huguet, cela fait "choc" : les formats, le thème, les couleurs. Vous pénétrez dans l’espace  investi  par  tous ses personnages.

 

11-01-2011-004.jpg

 La salle dévolue aux expositions est habitée par ces portraits dont les plus grands  sont des toiles d’un mètre vingt de côté.

Vous entrez sous le feu des regards qui ne vous quitteront plus, sous quelque angle que vous vous placiez. Bien sûr vous êtes d’abord happés par les grands formats, histoire de vous apprivoiser et de vous faire entrer dans le monde intense  de Michèle Arnut-Huguet : primauté du regard donc, expressions du visage, autoportrait saisissant : vous avez pu apercevoir ce dernier sur l’affiche créée à l’occasion de cette exposition ; c’est lui que vous voyez en premier en entrant dans la salle.

 

06-01-11-007.jpg

Tout doucement vous allez glisser vers les formats plus petits mais non moins intenses. Cadrages, recadrages multiples, facettes des personnages il ne leur manque que la parole pour exprimer leur force de vie tant dans le côté exacerbé de leurs traits que dans la douceur parfois lunaire.

Cette impression de personnages bien présents en chair et en os de la face ou bien  d’autres visages disparus dans la poussière du temps jadis,  s’accorde bien avec l’éclairage de la salle d’exposition qui lui donne une autre vie, en interaction avec la nuit. Ombres et lumières, couleurs bleues prégnantes, couleurs vertes, blanc du plâtre, techniques mêlées, portraits aux couches multiples : peut-être  des couches de vie qui s’ajoutent les unes aux autres au fil des ans et de l’espace et dont il est inutile de parler puisqu’elles se lisent et se lissent  comme papiers de soie- de soi ?

 


06-01-11-022.jpg06-01-11-024.jpg

 

 

 La parole n’y est pas. Les lèvres charnues et colorées la soulignent. La parole y est : Elle sera toute intérieure. Au point qu’elle jaillira de tous les pores de la peau, de toutes les bosses, de tous les creux, de tous ces portraits sculptés entre papier de soie comme précédemment dit, plâtre, couleurs acryliques, pastels secs ou gras.

 

06-01-11-020.jpg

Nous sommes là au cœur philosophique de l’homme : comment la matière produit-elle (ou retient-elle) la parole ?

 

06-01-11-025.jpg

Vous pouvez voir cette exposition jusqu’à la fin du mois de janvier à la maison des 5 Sens.

                                                                                                                                                                                                          Maïté L

Commenter cet article

Marithé 12/01/2011 23:57


L'article correspond bien à ce que je perçois des œuvres et ces réalisations m'intéressent vraiment ... un bel univers !


Maïté/ Aliénor 12/01/2011 22:26


Merci Marithé pour ce partage en pensée.
J'étais sûre que l'artiste que tu es, apprécierait d'être témoin à distance des images et du ressenti lors du vernissage de l'exposition de Michèle Arnut-Huguet.


Marithé 12/01/2011 17:50


Très belle intensité ! une peinture expressive qui ne demande qu'à vous happer pour vous faire partager d'autres vies ! ... je me rends avec grand plaisir à cette invitation et j'entre volontiers
en dialogue avec l'œuvre ...