Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MAISON DES 5 SENS

Le portrait de ... Danielle Fortin !

6 Mai 2015, 12:00pm

Publié par Maison des 5 Sens

Responsable de la Maison des 5 Sens et directrice adjointe de la Maison de quartier de Saint-augustin depuis presque 30 ans, le premier métier de Danielle Fortin est bibliothècaire pour enfants. Curieusement… Comme quoi les livres amènent à tout et toujours dans la culture de toute façon !

Le portrait de ... Danielle Fortin !

 

Portrait décalé...

 

Pour vous l’art de vivre à Bordeaux se résume à : un joli climat ! Parce que j’aime la pluie, comme tout bordelais quand il pleut, je pense !

Bordeaux, c’est une ville où on mange bien, pleine de restaurants, de producteurs... Une ville où la nourriture a son importance. Une ville où il fait bon vivre… aussi parce qu’il y a le bassin d’Arcachon à côté... Une ville avec des monuments. Une ville culturelle !

Et des bordelais sympathiques, quoiqu’on en dise. Très sympathiques, pas du tout un cercle fermé ! C’est ça l’art de vivre à Bordeaux !

Pour vous, les 5 Sens, qu’est-ce que c’est ? L’idée des 5 Sens dès le début c’était, et c’est toujours, de pouvoir offrir à un public, uniquement adulte, la possibilité de venir exercer ses sens à l’intérieur de la Maison. C’est ça l’idée de départ. Donc à travers les activités que l’on propose. C’est vrai que dans chacune des activités nos sens sont en éveil. Que ce soit à travers la cuisine. C’est aussi à travers les langues étrangères.. On va écouter, la langue c’est aussi une certaine forme de musique…

Les 5 Sens c’est aussi l’idée que le lieu soit interactif. L’intéractivité ça veut dire de l’échange de techniques, mais aussi de l’échange de paroles, c’est la convivialité.. C’est quelque part aussi un art de vivre la Maison des 5 Sens.

L’idée, c’est aussi qu’elle ait une âme cette maison. C’est d’être « comme à la maison » : je viens à la Maison des 5 Sens et je retrouve la structure d’une maison.

En 2 mots ? C’est très difficile de ne choisir que deux mots, j’ai plein de mots, en choisir deux comme ça, c’est pas facile… Alors je dis simplement : convivialité et partage.

 

Votre madeleine de Proust culinaire : Les crêpes de ma grand-mère

Une sensation parfaite : Mes chats ! Mes persans car ils ont une fourrure très particulière. Leur douceur..

Un dernier coup de coeur auditif : C’est beaucoup plus difficile ! Très sincèrement je ne peux pas répondre, car j’ai du mal à avoir des coups de coeur auditif… Mais, si on parle de « son », je dirais l’ambiance de la Maison des 5 Sens, un soir d’Accord Mets & Vins par exemple. 

Un souvenir olfactif : D’abord des odeurs de cuisine qui me ramènent en enfance, l’odeur de la crêpe qui cuit, ou encore un pot-au-feu qui mijote..

Votre dernière émotion visuelle : Ah, mes petits enfants !

Votre meilleur souvenir culturel : Oh, j’en ai plein de souvenirs culturels. La plus belle émotion de ma vie quand même, c’est d’avoir vu le David de Michel-Ange à Florence. Ce fut une grande émotion, j’en ai eu des frissons. Une très très grande émotion, quelque chose d’assez magique.

Un talent caché : la décoration peut être.

 

5 choses étonnantes à propos de vous

  • Je m’occupe de chiens guides, je suis bénévole au Centre Aliénor. C’est un engagement fort auquel je tiens particulièrement.
  • Je ne finis jamais mon assiette ou mon fond de verre. C’est une de mes spécialités, au grand désespoir de mon mari ! Mais c’est comme ça et ça ne peut pas être autrement.
  • Je lis en mangeant des bonbons le soir.
  • Je suis fan de livres et de revues. Donc, je collectionne…surtout les revues de déco. J’ai des revues de déco depuis 20 ans…aussi au grand désespoir de mon mari. Je ne les lis pas toutes forcément, mais je les découpe, je garde les belles images. Ce sont aussi pour moi des émotions visuelles. 
  • La capacité à pouvoir accueillir chez moi 7 chats et 3 chiens en même temps.

 

5 moments forts de l’histoire de la Maison des 5 Sens :

  • L’idée de pouvoir réellement mettre en place la Maison des 5 Sens 
  • L’ouverture de la Maison des 5 Sens et son inauguration avec la Mairie de Bordeaux.
  • La rencontre avec Olivier Straehli, chef de la Maison, parce que sans Olivier cette maison ne serait pas ce qu’elle est.. Pour tout, c’est une histoire de rencontres. 
  • Toutes les rencontres que j’ai pu faire à la Maison des 5 Sens : les intervenants mais aussi les bénévoles et bien sûr les adhérents. Ce sont des personnes avec qui ont a eu des échanges, des personnes qui nous ont suivi, soutenu… Ils font partie de la Maison et sans eux aussi, la Maison ne serait pas là. 
  • J’ai fêté mes 25 ans de mariage à la Maison des 5 Sens, à l’ancienne Maison. C’est plus personnel, mais il y avait à la fois nos amis, les intervenants de la Maison et des JSA, et quelques bénévoles. C’était un beau moment car c’était encore une histoire de rencontres : une rencontre personnelle et une rencontre professionnelle aussi. On était à la Maison des 5 Sens avec des gens qui l’ont bâtie et construite.

Commenter cet article

josette tabouret 16/05/2015 17:01

je te retrouve bien tu vis pleinement ton projet une maison conviviale où des adultes se retrouvent pour partager des moments forts et de plaisir j'aime ton enthousiasme moins tes moments de bleus je suis ravie d'être à tes côtés.

Anna Pourquey 06/05/2015 14:45

Danielle est une très belle personne, une Amie que j'aime et que j'admire. Elles a réalisé son rêve la création de la maison des 5 sens et continue de le vivre en étant presente et en innovant régulièrement. C'est une passionnée de la vie pas au sens que l'on imagine, sa passion c'est de partager cet art de vivre qui la caractérise si bien dont elle a su imprégner cette belle maison. Je suis fière, heureuse et honorée que la vie aie permis notre rencontre . Merci d'être la belle personne qu tu es.
Anna

Danielle 06/05/2015 16:07

Merci merci merci ma belle ! Tu es toujours aussi mignonne !
Je t'embrasse